Santé

Comment améliorer la concentration et la mémoire ?

La mémoire et la concentration sont deux choses complexes. Toutefois, en faisant des exercices, vous pouvez facilement les améliorer. Voici 8 conseils pour améliorer votre concentration et votre mémoire.

Les jeux de réflexion

Les jeux permettent la création de nouvelles connexions entre les tissus des neurones. En effet, l’encéphale résiste plus au temps, quand la réserve cognitive est riche en neurones. Votre capital mental est ainsi optimisé. Puzzle, belote, scrabble, jeux vidéos… il existe tant de variétés de jeux à faire.

A lire aussi : Rapetisser avec l'âge : pourquoi devient-on plus petit avec l'âge ?

La communication

Socialiser avec les autres, discuter avec eux… sont des exercices qui nécessitent l’usage de la mémoire. D’après une étude en 2012 (Honolulu Asia Aging Study), la maladie d’Alzheimer ainsi que la dépression attaqueraient le plus souvent les personnes qui socialisent peu avec les autres. Parlez donc avec vos connaissances et arrêtez de vous renfermer dans votre bulle.

Le bricolage et le jardinage

Les exercices intellectuels ne sont pas les seuls responsables d’un cerveau en forme. Les activités comme la peinture, le jardinage ou le bricolage nécessitent aussi de la réflexion. L’essentiel, c’est de varier les exercices afin d’entretenir vos neurones.

A lire également : Lombalgie: comment éviter que la douleur ne devienne chronique?

La sieste

La sieste, même si elle dure 20 min est essentielle pour le cerveau. En effet, il existe dans notre mémoire, des régions qui stockent et traitent quotidiennement les informations. Ce sont les temps de repos qui permettent à ces diverses régions de faire leur travail.

Évitez les somnifères

Le risque d’Alzheimer est augmenté par les somnifères surtout ceux issus de la famille de benzodiazépines. Par ailleurs, la mémoire est fatiguée et réduite, à court terme. Pour cela, priorisez les plantes au détriment des somnifères. La valériane est par exemple, connue pour traiter les différents troubles de sommeil. L’escholtzia est aussi une bonne alternative.

Aimez la nouveauté

La lecture et l’apprentissage développent les capacités cognitives de tout le monde. Vous pourrez par exemple, apprendre une nouvelle langue. En plus de procurer du plaisir, l’apprentissage permet de travailler votre attention et votre mémoire. Ainsi, votre cerveau demeure en bon état.

Réalisez des projets

Relever de nouveaux défis offre un grand bénéfice au cerveau. Le Pr Eustache affirme d’ailleurs que : « Se projeter dans l’avenir, décider de mettre en place des actions, contacter les bonnes personnes… ces activités sont en elles-mêmes très stimulantes pour le cerveau ». En plus de cela, vous aurez une vision positive du futur.

Le sport

L’activité physique met tout votre organisme en éveil. Ce qui favorise une amélioration de l’oxygénation au niveau des tissus des neurones. De nouvelles connexions sont par ailleurs formées.

En outre, si vous bougez bien, votre système vasculaire sera en bon état. En effet, ce dernier contribue à la conservation des capacités cognitives. À l’inverse, vous perdez des neurones, si vos vaisseaux sanguins sont mal alimentés.